Un recours contre Oasis 3 : est-ce bien raisonnable ?

La Commission nationale d'aménagement commercial (CNAC) a donné son feu vert au projet ce centre commercial de Pusey Oasis 3. Le maire de Vesoul M. Alain CHRETIEN a décidé de déposer un recours devant la cour d'appel de Nancy à la suite de cette décision.

Est-il dans son rôle pour un projet qui n'impacte pas le territoire communal de Vesoul ? N'était-ce pas au président de l'agglo (CAV), en l'occurence le même Alain CHRETIEN, de déposer un recours ? Ou ne serait-ce pas plutôt une façon de ménager la chèvre et le chou pour ne pas aller en opposition frontale contre le maire de Pusey (l'un de ses vice-présidents à la CAV) tout en ménageant les susceptibiltés des commerçants du centre-ville de Vesoul ?

Il ne reste pas moins que le projet Oasis 3 doit être générateur de développement économique à l'échelle de l'agglomération vésulienne, porteur d'emplois et facteur d'attractivité pour notre territoire !  S'il ne se réalise pas ici ne doutons pas que d'autres territoires ne manquerons pas de compléter leur offre commerciale pour attirer encore et toujours plus le chaland vésulien et des alentours.

Il n'y a pas d'un côté la zone de Pusey, de l'autre la zone des Haberges, d'un autre le centre-ville ou encore la zone de Cora ! Face à des agglomérations comme Besançon, Dijon ou encore Belfort, c'est à l'échelle de l'agglomération, au moins qu'il faut raisonner.

Mais ce projet qu'est Oasis 3 doit se faire en coordination avec l'association des commerçants pour inciter les consommateurs à aussi fréquenter le centre-ville de Vesoul. On peut imaginer qu'Oasis 3 puisse aider les commerces du centre-ville pour des animations tout au long de l'année. Oasis 3 doit ainsi booster le centre-ville car ce n'est en définitive que le centre-ville et ses commerces qui peuvent créer l'Evénement !

Raisonnons donc commerce mais à l'échelle de tout le territoire pour ensemble dynamiser Vesoul !

Recours contre le projet Oasis3

×